• www.nousvousils.fr

    Dépêches de l'Education
    du Mercredi 5 août 2009  

    Les décrets sur la formation des enseignants publiés


    Les décrets liés à la "mastérisation", réforme controversée de la formation des enseignants, ont été publiés mercredi au Journal officiel.

    Le ministre de l'Education Luc Chatel avait indiqué le 7 juillet son intention de publier avant fin juillet les décrets fixant le cadre de la "mastérisation", une fois qu'il aurait reçu le rapport de la commission Marois-Filâtre, chargée de réfléchir à cette réforme.

    Selon le calendrier qu'il avait annoncé, une fois publiés les décrets qui fixent le cadre de la réforme, des groupes d'experts travailleront à l'automne sur le contenu de la réforme et les organisations syndicales seront reçues à la fin de l'année par M. Chatel et la ministre de l'Enseignement supérieur Valérie Pécresse.

    Les deux ministres ont assuré le 17 juillet que les propositions de la commission Marois-Filâtre, comme les résultats des groupes de travail ayant associé les syndicats, "seront pris en compte par les groupes de propositions qui seront installés dès la rentrée".

    Cette réforme prévoit le recrutement des enseignants des futurs enseignants des écoles, collèges et lycées au niveau du Master 2 (bac+5). Leur formation incombera aux universités.

    Initialement prévue pour la rentrée prochaine, la réforme a été différée pour entrer en vigueur dans deux ans, après une "période de transition".

    La publication de ces décrets avait été retardée après des protestations de la Conférence des présidents d'université (CPU), qui avait suspendu en juin sa participation à la commission Marois-Filâtre estimant que ces décrets "anticipaient" sur le contenu des travaux de la commission.

    Le Snesup-FSU, premier syndicat du supérieur, a regretté mercredi dans un communiqué que le gouvernement ait décidé de publier ces décrets "à marche forcée en l'état, sans apporter de modifications".

    Le syndicat "condamne ce simulacre d'écoute de la communauté universitaire" et "appelle les universitaires à se mobiliser dès la rentrée pour une toute autre réforme".

    La réforme de la formation et du recrutement des enseignants est l'un des motifs de la grogne qui a enflammé les universitaires mais aussi l'ensemble du monde enseignants et une partie des étudiants à partir de février.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :